LES DOCKS DE RIS

   Cette histoire prend naissance à partir d'un lieu. le Centre Autonome d'Expérimentation Sociale, le CAES. un squat d'artistes qui comptait environ 85 personnes plus ou moins installées et 22 associations au plus fort du lieu. Cette friche de l'armée de l'air occupée pendant près de 30 ans, servit d'atelier, logement, salle de spectacle, exposition, théatre, concert, danse, studios de musique, ateliers d'artisanats, dépots, bureaux d'associations, hebergement d'urgence... Les batiments sont dispersés sur 6000 m2 d'espaces extérieurs qui accueillaient diverses fonctions de circulation, stationnement, aires pour caravanes, jardins, friches et espaces de représentation.

  La réalisation de ce travail photographique fut pendant près de deux ans la première phase de mon projet de fin d’étude. Il m’a permis d’étudier la ZAC des Docks de Ris par son histoire et son architecture. Etant originaire de la ville de Ris-Orangis j’ai souhaité comprendre le fonctionnement de ce lieux dans son passé, son évolution et ainsi représenter la phase d’analyse de terrain par la photographie, qu’elle soit argentique ou numérique et avec tout types de formats.